Après maintes et maintes négociations et débats au sein du gouvernement français, la décision sur l’établissement ou non de nouveaux casinos dans la ville Lumière a 564294585 ID7107945 portes-casino-006 210443 H3J50C 0finalement été prise.

Ce sera sans doute avec le plus grand bien que ceux qui ont été contre l’idée, notamment les propriétaires du casino d’Enghien-les-Bains, apprendront qu’aucun casino ne sera finalement construit à Paris. Pourquoi un tel revirement de situation ?

Pour lutter contre le banditisme et le blanchiment d’argent

Si la décision a finalement tranchée vers le refus pour de nouveaux casinos dans Paris, la raison en est en grande partie d’ordre sécuritaire. En effet, il faut se rappeler que la capitale française vient d’être victime de grands actes de banditismes dans 8 de ses 10 établissements de jeux d’argent. Le réseau a été démonté en 2008 mais a engendré une importante baisse de la notoriété du secteur des divertissements dans cette capitale française.

computer-poker

De fait, pour lutter contre la reprise de telles activités, le gouvernement a décidé de n’établir aucun lieu qui pourrait être propice à ce type de problème. Aussi, l’état français a-t-il opté pour la construction de « clubs » de jeux plutôt que de casinos.

Les « clubs » beaucoup plus strictes et plus sécurisés

La particularité de ces « clubs » sera le mode de sélection utilisé pour concevoir sa clientèle. En effet, les joueurs seront beaucoup plus surveillés et surtout mieux sélectionnés. Si les casinos sont aujourd’hui jugés plus libres, dans ce type d’établissement, les règles seront plus strictes envers chaque joueur et chaque acteur qui contribue à la bonne marche de ces salles de jeux.

Une idée de club pour répondre aux besoins des joueurs

La construction de ce type d’établissement ne serait trop tarder d’après les responsables du projet. Ils devraient être opérationnels d’ici le début de l’année 2016 puisque la demande se fait de plus en plus grandissante de la part des joueurs. En effet, la demande atteindrait actuellement les 464 millions d’euros par an depuis la fermeture des autres cercles de jeux.

Ces nouveaux sites de jeux sont d’autant plus attendus à cause de l’important nombre de touristes qui viennent tous les ans visiter la capitale française et qui pourraient tout aussi bien être attirés par ce type de divertissement. De ce fait, la construction de nouveaux cercles de jeux ne serait que bénéfique pour la caisse de la ville.